Loading...
Le Restaurant 2017-07-27T16:25:37+00:00

LE MIRAMAR

Présentation du Restaurant

Tourné vers la mer et la Bonne Mère, le Restaurant Miramar est idéalement situé sur le Vieux-Port de Marseille. C’est un haut lieu de la gastronomie de la ville.

On y découvre une cuisine fraîche et ensoleillée où le chef privilégie des saveurs basées sur les goûts de son enfance. Mais on y vient surtout pour y déguster « La Vraie Bouillabaisse », l’une des meilleures de la cité phocéenne, dont la recette n’a jamais variée au fil du temps.

Le cadre chaleureux et accueillant participe au plaisir de la dégustation de ces mets colorés, savoureux et copieux.

Le restaurant accueille régulièrement « tout le gratin » de la ville portuaire. Chefs d’entreprise, sportifs de haut niveau, « people » et hommes politiques se bousculent ainsi pour savourer cette excellente cuisine raffinée.

« Clef d’or au Gault & Millau », citation dans le « Champérard »
le Miramar et son Chef, Christian Buffa, sont reconnus parmi l’élite.

Histoire du Restaurant

Racheté en 1965 par les frères Minguella, l’établissement devient, très vite, un restaurant gastronomique. Déjà spécialisé dans la cuisine de la mer, et particulièrement de la Bouillabaisse, l’établissement acquiert une belle renommée et s’inscrit, dès lors, comme une institution emblématique de la cité phocéenne.

C’est en 2003 que la famille Buffa devient propriétaire du restaurant. Les nouveaux « patrons » ont à coeur de perpétuer la tradition du restaurant et la qualité de sa cuisine.
Tout en garantissant une cuisine de qualité, Christian Buffa, ex-Bocuse et Vergé, apporte sa touche.
Pour lui, il n’est pas question de révolutionner l’établissement et désorienter la clientèle. « J’ai pris mon temps, j’ai observé les clients, laissé faire le personnel », se plaît-il à préciser.

Il investit dans la construction d’une cuisine de 200 m², donne un coup de jeunesse à la salle, aménage la terrasse. Fidèle à l’esprit du Miramar, il garde néanmoins les fresques à l’ancienne et les banquettes rouges. Il crée une cave avec 300 références et embauche un maître d’hôtel, un sommelier, une hôtesse d’accueil et une bonne trentaine de salariés. Il s’attaque également à la carte en conservant ce qui fait la réputation du Miramar : bouillabaisse, bourride ou poissons en croûte de sel, etc…
Il y ajoute des plats plus recherchés, à base de truffe par exemple, et propose davantage de viandes.

La réputation de l’établissement s’accroît. Le Miramar est aujourd’hui reconnu dans le monde entier. La presse internationale en fait l’éloge, les guides touristiques le recommande et la clientèle parle toutes les langues.

L’histoire continue…

RESTAURANT MIRAMAR

Découvrez aussi…